MOSCOU- La convention de jumelage entre l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT) et la Fondation russe Skolkovo, signée mercredi à Moscou, constitue « un moyen pour promouvoir la création de PME/PMI dans le domaine des technologies de l’information et télécommunications », a indiqué son directeur-général Abdelhakim Bensaoula.

« Il s’agira d’établir un lien direct entre les deux institutions en vue de promouvoir la création de PME/PMI dans le domaine des TIC », a affirmé M. Bensaoula à l’APS juste avant d’apposer sa signature sur la convention conjointement avec le président de Skolovo Foundation, Dr Victor Vekselberg.

Le président de l’ANPT espère, à travers cet accord, le premier du genre avec une partie russe, « bénéficier de l’expérience russe dans les domaines d’incubation et de création de start-up par les jeunes promoteurs innovateurs algériens ».

Il a dans ce contexte mis en exergue la stratégie adéquate mise en place à cet effet par le ministère de la Poste et des technologies de l’information et de la communication.

Dans le secteur des TIC, l’ANPT est « en charge de la mise en place de parcs technologiques, le plus connu est le cyber parc de Sidi Abdallah. Nous sommes en train réaliser d’autres à Oran, Annaba et Ouargla », a indiqué M. Bensaoula, expliquant en outre qu’un Techno Parc est un écosystème intégré, axé vers la promotion et la facilitation de la création d’entreprises dans le domaine des technologies de l’information et de la communication ».

Le Techno park comprend entre autres, « un incubateur d’idées innovantes portées par nos jeunes et un hôtel d’entreprises permettant l’installation d’entreprises naissantes dans le domaine des TIC, tout en mettant à leur disposition les infrastructures nécessaires », a conclu le Directeur général de l’ANPT